dimanche 4 mars 2007

De l'importance du titre d'ouverture


Clap Your Hands Say Yeah: Some Loud Thunder (mp3)
(A écouter en lisant le paragraphe qui suit, pour ceux qui ne connaisse pas)

Mais non! Arrêtez! Qu'est-ce que vous avez fait? Pourquoi avoir jeté les enceintes de votre chaîne hi-fi/PC par la fenêtre? Le son cramoisi? Mais c'est normal ça: on appelle cela un effet artistique...
Chanson parfaite+son pourri=deux réactions possibles: un rejet d'office ou une adhésion totale. Je penche plutôt pour la deuxième solution. Ce morceau d'ouverture est absolument irrésistible, surtout sur les dernières secondes (à 3:08 précisement le titre prend une autre dimension).
Tout l'album avec ce son? Ca aurait été génial! Commercialement suicidaire, mais génial.

Donc le reste de l'album n'a pas ce son, rassurez-vous (à part sur Arm & Hammer peut-être, avec un souffle au début puis le même son cramé). Mais ça reste du grand art au niveau qualité des compositions: si Emily Jean Stock et Yankee Go Home sont assez classiques et restent dans le genre du premier album de CYHSY, les autres titres sont assez novateurs, parfois surprenants, parfois juste parfaits.
Mama, Won't You Keep Those Castles In The Air & Burning?: superbes guitares pour ce titre tout en douceur. Goodbye To The Mother & The Cove: l'un des plus beaux titres, avec ces superpositions de guitare/basse/clavier/piano sublimes avant le final à la rythmique militaire. Five Easy Pieces: un final de toute beauté, 7 minutes d'onomatopés incompréhensibles (pas du tout ce qui est écrit dans le livret) sur une mélodie magnifique.
Et puis il y a Satan Said Dance... Un sacré morceau, qui vous envahi la tête et vous secoue le cerveau pendant 5 minutes avant de vous le rendre en petits morceaux! Dur dur, en écoutant ce titre dans la rue avec son iPod, de se retenir de crier SAID DANCE!

CYHSY: Mama, Won't You Keep Those Castles In The Air & Burning? (mp3)
CYHSY: Satan Said Dance (mp3)

Album: Some Loud Thunder



The Shins: Sleeping Lessons (mp3)

Bruits de pas... Synthé au son aquatique... Voix d'un James Mercer fatigué... Putain ils ont vraiment changé de formule The Shins! Tiens la voix se fait plus offensive, la guitare acoustique monte doucement en puissance... Et à 2:25 tout explose et on retrouve les Shins comme on les aime: mélodie parfaite, rythme entraînant, l'album est lancé.

La suite est tout aussi tonitruante: le (bizzarement pas premier) single Australia est juste irrésistible, et s'enchaîne sur le premier single Phantom Limb (avec juste un interlude ultra court et assez spécial...), titre ravageur qui clôt ainsi un début d'album énorme (car après ça se gâte un peu...).
A la première écoute de Sea Legs, on se dit "C'est quoi ce truc?!", et après on l'apprivoise un peu, sans toutefois l'adopter totalement (le synthé final est quand même vraiment affreux). Arrive ensuite Red Rabbits: heu... même chose que le titre précédent, c'est quoi ce synthé de m****?! Et là... arrivée de la guitare acoustique, voix crescendo, ils nous refont le coup de Sleeping Lessons mais là ça ne marche pas, faute d'envolée finale.
Après ces deux ratés, la suite est plus classique: Turn On Me et Girl Sailor sont dans le pur style The Shins. Sur Split Needles, on retrouve enfin les sommets du début de l'album avec cette rythmique monstrueuse, avant un final tout en douceur sur A Comet Appears: chants d'oiseaux, cor, bouzouki, lap steel, hammer dulcimer...

The Shins: Split Needles (mp3)
The Shins: A Comet Appears (mp3)

Album: Wincing The Night Away

8 commentaires:

  1. azamleag4/3/07 19:09

    alors là je dis enfin .
    je me sentais un peu seul à avoir écrit une critique elogieuse de cat album .
    maintenant on est au moins deux . Donc merci pour ça .

    Sinon j'aime beaucoup "yanquee go home".

    RépondreSupprimer
  2. Oh oh, deux albums dans un post!
    J'aime beaucoup le CYHSY! (et le son "cramoisi", j'adore moi!) qui se bonifie au fil des écoutes.
    Par contre le Shins, j'ai aimé à la première écoute mais il m'a vite gavé, je ne sais pas pourquoi (peut être à force d'entendre tout le monde autour de moi l'encenser...)

    "Dur dur, en écoutant ce titre dans la rue avec son iPod, de se retenir de crier SAID DANCE!" : c'est la même chose pour moi!! d'ailleurs, je me demande si je ne l'ai pas déjà fait...

    très bonnes chroniques en tous cas, tiens, pour la peine, je vais me réecouter le Shins, j'ai dû louper quelquechose ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Aaaaah Satan Said Dance... quelle merveille ce morceau !
    Sinon, le premier morceau des CYHSY... j'ai commis l'erreur d'ecouter l'album pour la premiere fois au casque... J'ai failli devenir sourd, je crois !

    RépondreSupprimer
  4. coolbeans4/3/07 19:53

    Tiens ? Keskecé que ce vieux pseudo qui revient de nulle part ?
    lol

    RépondreSupprimer
  5. @azamleag: c'est vrai que on a parfois tendance à oublier les "grosses sorties", il y a eu peu de chroniques de ces 2 disques, c'est dommage

    @Kadi: en fait The Shins je suis quand même un tout petit peu déçu, surtout par le milieu de l'album

    @rorshach/coolbeans: c'est sûr qu'au casque volume à fond ça doit surprendre!!
    et qu'est-ce que c'est que ce profil à tête de vache? :)

    RépondreSupprimer
  6. Je suis de ceux qui n'ont pas vraiment aimé CYHSY mais je me suis qd même écouté ce deuxième album. Pas si mal en fait mais j'ai toujours du mal avec la voix... Très bon final en effet avec Five Easy Pieces mais Satan Said Dance, bof bof...
    Quant à The Shins, sans surprise, un bon album.

    RépondreSupprimer
  7. @Vince: "mais Satan Said Dance, bof bof..." ??!? quoi?? c'est vrai? c'est possible ça?
    ;)

    RépondreSupprimer
  8. Oui, je persiste et je signe ! ;)

    RépondreSupprimer