dimanche 30 mars 2008

Bon Iver


J'en avais parlé brièvement ici avant la re-sortie du disque chez Jagjaguwar: Bon Iver est le nom qu'a choisi Justin Vernon pour ce premier album enregistré dans une cabane aux fonds des bois du Wisconsin pendant l'hiver 2006/2007 (d'où le nom, la faute d'orthographe est volontaire).

Cela ne surprendra personne, For Emma, Forever Ago est évidemment un album de folk très dépouillé, à la production lo-fi, la version masculine du Pirate's Gospel d'Alela Diane l'an dernier. Essentiellement basé sur une guitare acoustique et le chant magique et assez haut de Justin (qui bizarrement a une voix très grave quand il parle, voir vidéo plus bas) quelques chansons ont gagné par un passage en studio un côté plus rock (génial Creature Fear au couplet très calme voix/guitare et au refrain tout en puissance, très rock avec batterie/guitare électrique/choeurs) ou de jolis cuivres comme sur la mini-pièce de théâtre For Emma, deuxième tube du disque, pendant plus pop et joyeux du premier tube Skinny Love, le morceau qui avait affolé la blogosphère l'an dernier, aussi irrésistible à la première écoute qu'à la centième (un peu longue cette phrase non?).

I told you to be patient
I told you to be fine
I told you to be balanced
I told you to be kind
Now all your love is wasted?
Then who the hell was I?

Now I'm breaking at the britches
And at the end of all your lines
Who will love you?
Who will fight?
Who will fall far behind?

Le disque se clôt sur Re: Stacks, la plus belle, la plus simple chanson de l'album avec sa mélodie merveilleuse et le génie de l'écriture de Justin sur les rimes du refrain. Bref, un petit chef-d'oeuvre qu'aurait tout à fait pu composer Christopher McCandless, le héros de Into the wild, tout seul dans son bus au milieu de l'Alaska.

Bon Iver: Skinny Love (mp3)
Bon Iver: For Emma (mp3)
Bon Iver: Re: Stacks (mp3)





Album: For Emma, Forever Ago






Backstage Sessions: Bon Iver - Flume from Hard to Find a Friend on Vimeo.

15 commentaires:

  1. Je suis un peu énervé...
    Mon disquair ne l'a toujours pas...

    RépondreSupprimer
  2. Ce disque est extraordinaire ! Je suis content que tu es aussi fait un article sur ce petit chef d'oeuvre !

    RépondreSupprimer
  3. J'en parlerais aussi bientôt. Un disque qu'il est bien !!

    RépondreSupprimer
  4. en concert avec Tunng et des surprises le 27 Mai au Trabendo !

    RépondreSupprimer
  5. effectivement super album!

    je suis entierement d accord avec toi, re stack est de loin le plus beau morceau: d ailleurs pour l avoir vu en live, le silence durant le morceau et l'emotion transmise etait vraiment boulversante

    ca pourrait passer pour du folk un peu ennuyeux mais ce mec met vraiment ses tripes et ca fait la difference

    RépondreSupprimer
  6. Je vois que l'adhésion est unanime!

    @Lyle: too bad! Il re-re-sort en Europe chez 4AD en mai, là ça devrait être bon pour les anti-internet comme toi! ;)

    RépondreSupprimer
  7. Encore un barbu qui chante avec une voix de castra et qui a pas digéré son Neil Young , quoi ... C'est aquarium drunkard qui les farique à la chaîne ou quoi ?
    Je déconne !( Quoique c'est un peu ce que je me suis dit à l'écoute de Skinny Love ...).
    En fait , plus j'écoute les titres que tu as mis en ligne , plus je trouve ça vraiment très très bien .
    Mais quelles dates il fait en France ( parce que sur sa page myspace j'ai rien trouvé ...).
    P.S : euh , tu m'excuseras , Erwan , mais je me demande si j'ai pas encore effacé ton dernier commentaire - ainsi que le mien par la même occasion d'ailleurs - sur mon dernier billet ; je sais pas comment je fais mais ça m'arrive tout le temps . Désolé ...

    RépondreSupprimer
  8. salut

    je suis aux US en fait, je l'ai vu en live en caroline du nord: il n'a pas encore fait de concert en europe il me semble mais vu le succès de sa tournée aux US je serais étonné qu'il ne vienne pas en france.

    la salle était pleine, et beaucoup de silence et de respect pendant le set ce qui rendait la performance très touchante
    ce qui est marrant du reste, c est qu'il joue avec deux autres gars, qui sont franchement pas de très bo musiciens mais ca prend quand meme!

    RépondreSupprimer
  9. @Daniel: le 27 mai à Paris comme le dit Mrmeuble, et ce sera la seule date française (il vient de mettre à jour les dates de concerts sur myspace).

    RépondreSupprimer
  10. Merde , ça m'arrange pas ...

    RépondreSupprimer
  11. Ce disque est en effet très réussi. Comme souvent chez Jagjaguwar tu me diras. Mais quand même. Ma préférence va quand même au dernier titre du disque, et éponyme par la meme occasion, "For Emma, Forever Ago". Splendide.
    Quant à la voix, oui c'est bizarre. Surprenant même...

    RépondreSupprimer
  12. C'est marrant que tu le compares à Alela Diane, ça ne me serait pas venu à l'esprit... Les voix sont tellement à l'opposée l'une de l'autre que le rendu est complètement différent. Mais il est vrai que les albums se ressemblent pour la production dépouillée.

    RépondreSupprimer
  13. Un album irrésistible, qui concilie recherche de la forme avec dépouillement... Poignant.

    RépondreSupprimer