mardi 15 septembre 2009

Sufjan Stevens - Movement VI: Isorhythmic Night Dance With Interchanges



tilidom.com
mp3 (via Asthmatic Kitty)

Encore?
Et oui, et c'est pas fini je vous le dis tout de suite. Sevré de Sufjan depuis trois ans, je vais me rattraper d'ici la fin de l'année grâce aux deux albums à venir.
Après un premier extrait vidéo de The BQE il y a quelques jours, Asthmatic Kitty propose aujourd'hui un premier titre à télécharger, le sixième mouvement d'un album qui en compte sept (pour treize titres). Alors que Muse pille lamentablement le répertoire classique (en plus de celui de Queen) pour sa "bouse de la décennie" (copyright KMS) The Resistance, Sufjan Stevens compose une symphonie du 21e siècle. Chacun choisira son camp.

PS: Sachant que les députés replanchent sur la loi Hadopi cette semaine, je ne vous dirais évidemment pas que l'album a leaké, que je l'ai écouté et qu'il est extraordinaire. Evidemment pas.

8 commentaires:

  1. Aaahhh Sufjan est finalement de retour :) Me réjouis d'écouter ça!

    RépondreSupprimer
  2. Ecouté deux fois hier soir, l'album. Il était trop tard pour enchaîner une troisième écoute. Il est sublime mais ne plaira évidemment pas à tout le monde. (et puis la voix de Sufjan m'a manqué quand même)

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que c'est bien aussi quand il chante. Mais ce sera pas sur les deux albums d'octobre :-(
    Peut-être sur le volume IX de Noël? ^^

    RépondreSupprimer
  4. Je choisis le camp de Sufjan bien sur !! :)
    Mais qui peut bien encore écouter Muse aujourd'hui ??

    RépondreSupprimer
  5. Pas mal de monde si l'on en croit les commentaires sur la chronique de Ben (lien dans mon post) et les ventes de disques (1er sur iTunes, 2e et 3e sur Fnac.com derrière le coffret Beatles)

    RépondreSupprimer
  6. Muse existe encore? :D

    Sinon j'adhère aussi, pour le moment, j'en suis à ma première écoute, même si la voix me manque.

    RépondreSupprimer
  7. Il y a un morceau que j'aime bien sur le dernier Muse.
    Désolé.

    RépondreSupprimer
  8. Surpris par l'enthousiasme autour du Muse, j'avoue.
    Pour Sufjan, je n'en attendais pas grand chose et je suis sur le fessier. Quel album. Un album instrumental sans image (alors que c'est le but) c'est vite chiant. Et là... non.
    Peut-être ce qu'il a enregistré de mieux, musicalement parlant. C'est franchement impressionnant.

    RépondreSupprimer