lundi 4 décembre 2006

Toy Fight: Anagram Dances


Sélection album de l'année


Groupe français (mi-parisien, mi-lyonnais) autoproduit, Toy Fight s'est fait connaître par Myspace, et est actuellement le petit chouchou de pas mal de bloggeurs. Leur premier album, Anagram Dances, est constitué de chansons composées depuis 2003 par les trois membres du groupe. Leurs influences diverses (Pascal Comelade, Elliott Smith, Kings of Convenience, Kinks, Belle & Sebastian, Neutral Milk Hotel) et le fait que chacun joue de tous les instruments sur ce disque expliquent le côté très varié et peu référencé du disque. Disque qui restera unique, car ce sera, selon le groupe, le dernier de Toy Fight.

"Il est rentré ton frère?": dès l'intro du disque sur Where the avalanches are, on sent tout de suite le côté DIY, home-made, que l'on retrouve sur tout le disque, avec un son qui donne son charme à Anagram Dances. On enchaîne ensuite sur The hidden second avec une intro au piano, un instrument présent sur de nombreux titres (dont les deux instrumentaux Your headaches, my duchess et Witnesses are now confettis), puis une grosse rythmique et l'emballement final, qui fait de ce titre l'un des sommets du disque.
Ensuite les chansons s'enchaînent, dans un style toujours diversifié: Minute song, petite pop-song bucolique, A drum drum boy et son intro électro puis sa guitare western ou encore Scientists having a good time, une des merveilles du disque avec une superbe guitare. Et bien sûr il y a le tube, la chanson irrésistible indispensable à tout bon album : ici c'est Victim's hairdo, avec sa petite intro au piano, puis les voix magnifiques du chanteur et de Pauline qui s'enchevêtre sur le refrain.

Toy Fight, ce sont donc des chansons qui partent dans une direction, et finissent par arriver totalement ailleurs, des titres très originaux, rafraîchissants. Dommage que ce soit l'unique album du groupe, même si on peut se consoler avec les divers projets des membres de Toy Fight, tels que les groupes (Please) Don't Blame Mexico et The Limes.

Toy Fight: Where the avalanches are (mp3)
Toy Fight: Victim's hairdo (mp3)

Leur page Myspace
L'interview du groupe chez Thanu
Achetez l'album sur le site du groupe (en plus c'est pas cher)


Bonus: la pop bricolo de Shugo Tokumaru, "le Sufjan Stevens nippon" selon Magic

Shugo Tokumaru: Mist (mp3)

Achetez l'album L.S.T. ici ou

9 commentaires:

  1. Ah qu'il est excellent ce groupe!En plus, mettre l'oeuvre de Toyfight dans les albums de l'année, c'est rendre hommage aux artistes indés (ce qui est, je crois, le but de pas mal d'audio-blogs).
    En parlant de (Please) Don't Blame Mexico, je viens de recevoir leur EP qui est sacrément bon!
    que deviendrait la blogosphère sans Myspace..

    RépondreSupprimer
  2. joli choix erwan !
    @kadi: que serait le rock aujourd'hui sans les artistes indépendants?

    RépondreSupprimer
  3. Emmanuel, c'était justement le fond de ma pensée, le rock serait mort depuis belle lurette sans les indés! Et donc, heureusement qu'il y a Myspace pour qu'ils puissent faire découvrir leur musique aux auditeurs...
    CQFD! =D

    RépondreSupprimer
  4. Merci à vous deux!
    @Kadi: j'ai reçu un mail de David de Toy Fight concernant ton premier message, je te le livre tel quel

    "pour répondre à Kadi: Mais que serait myspace sans la Blogosphère?
    Merci"

    CQFD!
    Perso je suis pas encore un grand spécialiste de Myspace, je laisse les autres chercher pour moi. Me lancer vraiment dedans, ça peut être une bonne résolution pour 2007
    ;)

    RépondreSupprimer
  5. Oué... perso, je pense que Myspace a plusse besoin de la blogosphère que l'inverse...
    Mais bon, j'dis ça, c'est surtout pour faire de l'air à mes dents...

    RépondreSupprimer
  6. Coolbeans et ses commentaires, il y a matière à écrire un livre! "c'est surtout pour faire de l'air à mes dents..." MDR!

    Erwan, juste une question à côté de la plaque : ton avatar représente quoi? ou qui plutôt...

    sinon, merci d'avoir "transmis" le mail de David ;-)

    RépondreSupprimer
  7. @Kadi: merci de l'avoir remarqué, c'est tout nouveau. C'est la bande d'acteurs de mon film culte, Reservoir Dogs, le premier Tarantino

    RépondreSupprimer
  8. coolbeans5/12/06 10:44

    On avait remarqué aussi mais on savait ce que c'était... ;-)

    RépondreSupprimer
  9. C'est clair que Coolbeans s'il existait pas il faudrait l'inventer!
    "pour faire de l'air à mes dents", on dirait du Audiard...

    RépondreSupprimer